ACTUALITÉ

Un grand cri d'amour de Josiane Balasko les 3, 10, 17 et 24 Juin 2008 à 19h00 au Théâtre de Nesle




RECHERCHE

presentation 

Cours Morgan - Wally Bajeux
 


.


Un grand cri d'amourUN GRAND CRI D'AMOUR de Josiane BALASKO

Mise en scène Wally BAJEUX

les mardi 3, 10, 17 et 24 Juin 2008 à 19h00 au Théâtre de Nesle
8 Rue Nesle, 75006 (M° Odéon ou Pont Neuf)

NOTE D'INTENTION DE MISE EN SCENE
La mise en scène est basée sur l''envers du décor, les dessous cachés, les faux-semblants.
Le conflit du jeu donne lieu à une dualité entre la réalité émotionnelle et théâtrale du texte faisant basculer la synergie dramatique des personnages plongés au coeur de situations décalées et excentriques, mettant en exergue l'expression de la comédie.
La pièce comprend 4 personnages :
Gigi Ortéga, actrice, ex-star, ex-alcoolique, caractérielle notoire, s'est fait ce qu'on appelle « une réputation dans le métier ».
Hugo Martial, ex-star égocentrique, cyclothymique, atteint du syndrome de Don Juan.
Léon Lefranc, metteur en scène, hypocondriaque, ayant une peur panique des rapports de force, préférant l'artistique à la gestion des rapports humains.
Sylvestre, agent d'acteurs, mythomane et magouilleur.

Synopsis : Des personnages à ego surdimensionné, Gigi et Hugo se déchirent derrière le rideau afin d'atteindre la réalité d'Avener et Mona devant le public. Les 4 protagonistes se connaissent intimement depuis des années, ayant bâti de gros succès théâtraux ensemble au début de leur carrière.
Des retrouvailles explosives dans le décor du théâtre.
Décor : L'espace scénique ne demande que la présence du plateau et de la régie, l'unité de lieu devenant l'unité de jeu.
Ceci permettant de dévoiler au spectateur « l'interdit », le montage, la conception et création d'une oeuvre théâtrale.
Défi : cette année la performance comprend deux équipes d'acteurs. Les acteurs qui interpréteront les rôles connaîtront les noms de leurs partenaires le matin de la représentation.
C'est dans cette optique que nous avons mis en place des séances de travail et répétitions, afin de réfléchir sur un outil anti-usure : interdiction du mécanisme du jeu, consolidation de l'écoute et de la transmission.


Distribution
Hugo : Pierre-Guillaume Harscouet.
GIGI : en alternance Laure Hestin ou Ilana AZRIA.
Léon : Pierre- Antoine Jolivet ou Mhamed El Guindou.
Sylvestre : Patrick Azria ou Ludovic Moulard.



.


TOP DOGS, de Urs WIDMER

Mise en scène Wally BAJEUX

27 Juin 2007 à 18h15 au Petit Théâtre du Gymnase

Autrefois, il y avait un homme, Jean, il travaillait depuis sept ans dans une boîte, en tant qu'employé. Lorsqu'il fut licencié, il reçut une pépite d'or. Vous ne me croirez pas, mais en rentrant chez lui, il l'échangea contre un cheval, le cheval contre une vache, la vache contre un cochon, le cochon contre une oie, l'oie contre une meule de rémouleur, qui ne sert plus à rien aujourd'hui, sauf si l'on a besoin d'aiguiser des ciseaux. La meule tomba dans un puits, et il arriva à la maison les mains vides et se jeta au cou de sa mère. C'est fou, non ? Jeter un demi-million à l'eau et être heureux quand même.


Chez Widmer, cette question de l’identité, qui donne lieu dans cette pièce à un absurde jeu de rôles, n’est jamais clairement résolue.
Le narrateur, qui parle d’abord à la première personne, continue ensuite le récit à la troisième personne, marquant ainsi une distance à lui-même.
Dans ses ouvrages, Widmer multiplie les personnages qui disent « je ». Il s’agit toujours d’auteurs qui adorent parler de leur œuvre, et singulièrement du texte que le spectateur entend : une mise en abyme pratiquée jusqu’à un point vertigineux !

Top Dogs

Distribution
Audrey GARCIA
Laure HESTIN
Mhamed EL GUINDOU
Pierre-Antoine JOLIVET
Pierre-Guillaume HARSCOUET
Ludovic MOULARD
Antoine RAGUET

Création lumière et assistanat : Adrien GONTIER
Remerciements :
au théâtre du GYMNASE MARIE BELL/Jacques BERTIN/Dominique COUBES
à toute l'équipe de la salle Jean DAME
à Jean-René GOSSART, Phillipe RAMBAUT
et à Nawelle MOUILEH pour leurs aides et soutien

La vie secrète
Né en 1938, à Bâle, Urs Widmer est l'auteur d'une dizaine de romans et de récits, la plupart publiés en Allemagne (on en trouve des traductions chez Fayard et à L'Age d'Homme). Chez nous, il est connu grâce au succès de sa pièce de théâtre, Top Dogs, montée il y a quelques années par la compagnie Gardaz-Michel. Pièce qui, on s'en souvient, mettait en scène une poignée de cadres supérieurs au chômage, et leur faisait passer un entretien d'embauche à la fois drolatique et émouvant.



.


VOIX SECRÈTES, de Joe PENHALL
titre original : Some voices

Mise en scène Wally BAJEUX

15 et 22 février 2007 et 9 mars 2007

4 hommes 1 femme
Cinq personnages, cinq points de vue.
Londres, années 90. Tom sort d'un séjour en hôpital psychiatrique et vient vivre chez son frère aîné, restaurateur. Comment trouver sa place dans la cité quand on est "différent" et qu'on n'a pas forcément tort de l'être. La pièce suit quelques semaines de la vie de Tom, ses relations amoureuses, amicales, conflictuelles avec Laura, Ives, Dave et Steve.

Une écriture très rapide, vive, contemporaine, des personnages vrais et éminemment attachants.
Une thématique actuelle mais non galvaudée : la cité, la violence, le rapport et le regard sur la folie - le tout dans une pièce qu'on peut dire socialisée.
Un univers qui se rapproche du cinéma anglais contemporain. (Ken Loach, Mike Leigh). L'intérêt étant de trouver la manière de rendre cette atmosphère au théâtre.

Voix secrètes

Voix secrètes (2)Distribution
Pierre-Guillaume HARSCOUET / TOM
M'hamed EL GUINDOU / STEVE
Audrey GARCIA / LAURA
Antoine RAGUET / DAVE
Laure HESTIN / LAURA

Création lumière et assistanat : Adrien GONTIER

Joe Penhall
Il vit à Londres, dans le quartier de Shepherd’s Bush. Journaliste, il commence à écrire pour le théâtre au début des années 90. Sa première pièce, Wild Turkey, a été jouée dans le cadre du London New Play Festival en 1993. Avec Voix secrètes (Some Voices), créée au Royal Court Théâtre Upstairs en 1994, il a obtenu une bourse de la chaîne Thames Television et le John Whiting Award. Ses pièces les plus récentes sont La trappe (The Bullet), Bleu/Orange (Blue/Orange) et Dumb Show.

Joe Penhall appartient à la nouvelle vague de dramaturges qui ont inondé la scène anglaise. Les thèmes de ses pièces qui s’inscrivent dans le cercle du réalisme radical à l’anglaise sont la mort, la folie, la perte, la famille, l’échec, la communication et l’incommunicabilité. Ils constituent nos rêves et nos cauchemars.



.


CÉLÉBRATION, de Harold Pinter

Mise en scène Wally Bajeux

3 & 5 janvier 2006 et 9 & 15 janvier 2006

CÉLÉBRATION est la pièce la plus récente de Harold PINTER.
Un restaurant, 2 tables, 3 couples, un personnel étrange...
Les faux semblants, les apparences, le malaise du couple et son ironie acerbe.
PINTER dresse une situation tendue et cerne des personnages intenses à travers l'apparente banalité d'échanges quotidiens, en décalage avec le réalisme, mais en phase avec la magie théâtrale.



Harold Pinter – Conférence Nobel
Art, vérité & politique
Célébration

Macromedia Flash Player 7
ou ultérieur indispensable
> Télécharger le player ici <

En 1958 j’ai écrit la chose suivante :
« Il n’y a pas de distinctions tranchées entre ce qui est réel et ce qui est irréel, entre ce qui est vrai et ce qui est faux. Une chose n’est pas nécessairement vraie ou fausse ; elle peut être tout à la fois vraie et fausse. »
Je crois que ces affirmations ont toujours un sens et s’appliquent toujours à l’exploration de la réalité à travers l’art. Donc, en tant qu’auteur, j’y souscris encore, mais en tant que citoyen je ne peux pas. En tant que citoyen, je dois demander : Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est faux ?
La vérité au théâtre est à jamais insaisissable. Vous ne la trouvez jamais tout à fait, mais sa quête a quelque chose de compulsif.Cette quête est précisément ce qui commande votre effort. Cette quête est votre tâche. La plupart du temps vous tombez sur la vérité par hasard dans le noir, en entrant en collision avec elle, ou en entrevoyant simplement une image ou une forme qui semble correspondre à la vérité, souvent sans vous rendre compte que vous l’avez fait. Mais la réelle vérité, c’est qu’il n’y a jamais, en art dramatique, une et une seule vérité à découvrir. Il y en a beaucoup. Ces vérités se défient l’une l’autre, se dérobent l’une à l’autre, se reflètent, s’ignorent, se narguent, sont aveugles l’une à l’autre. Vous avez parfois le sentiment d’avoir trouvé dans votre main la vérité d’un moment, puis elle vous glisse entre les doigts et la voilà perdue.
On m’a souvent demandé comment mes pièces voyaient le jour. Je ne saurais le dire. Pas plus que je ne saurais résumer mes pièces, si ce n’est pour dire voilà ce qui s’est passé. Voilà ce qu’ils ont dit. Voilà ce qu’ils ont fait.
La plupart des pièces naissent d’une réplique, d’un mot ou d’une image. Le mot s’offre le premier, l’image le suivant souvent de près. »


© LA FONDATION NOBEL 2005/Traduction Séverine Magois

Distribution
Le serveur : Julien GIRAULT
la maîtresse d'hôtel Sonia : Berryl LEVY
la cartomancienne : Alice MANTAULIEU
Richard : Sebastien POLINORI
Table 1
Julie : Juliette JOUNIAUX
Lambert : Patrick AZRIA
Table 2
Russel : Olivier LEFEVRE
Un client : François AROULANDOM

Création lumière et assistanat : Adrien GONTIER
Costumes : Cédric-William PERNOT pour Nelly Biche de BERE
Création make-up : Hakim ENZO
Photo plateau : Jacques MOREAU
Remerciements :
au théâtre du GYMNASE MARIE BELL/Jacques BERTIN/Dominique COUBES
à toute l'équipe de la salle Jean DAME
à Jean-René GOSSART, Phillipe RAMBAUT
et à Nawelle MOUILEH pour leurs aides et soutien

Images des coulisses...


.


metroLe DERNIER MÉTRO, de François Truffaut
04 juin 2005
Lecture « à la table » du scénario de François Truffaut et Suzanne Schiffman.

Mise en espace Wally Bajeux

Pour cette fin de saison, nous proposons une lecture à la table. Il s'agit de réunir tous les « protagonistes » d'une pièce ou d'un film : assistant, metteur en scène, interprètes... autour d'une table afin de découvrir le texte, les partenaires et l'harmonie d'une distribution.

Aux Etats-Unis, ce sont les producteurs qui demandent à entendre des lectures afin de décider du financement d'une pièce de théâtre par exemple. L'ambiance générale d'une lecture se dégage positivement ou négativement, elle décide de l'avenir d'un futur spectacle.

Les voix humaines, à l'instar des visages, se différencient par leur caractère propre et leur personnalité. C'est ainsi le début de l'incarnation.

Pour plus de fluidité, j'ai choisi d'insérer quelques déplacements scéniques, qui ne sont que des indications d'unité de lieu. Néanmoins, les acteurs ne pourront pas se raccrocher à aucune scénographie ou mise en scène.

Ainsi la lecture est une véritable épreuve pour le comédien, exigeant une pénétration psychologique et une acuité de pensée plus impérieuse. Ce qui mettra l'accent sur une justesse et une vérité absolue, tout en se dégageant d'une écriture.

Le spectateur se retrouve, enquelque sorte, derrière le rideau et pénétrer dans l'envers du décor.

Wally Bajeux

Distribution
Emilie Pierson : Marion Steiner
François Bérard : Bernard Granger
Sébastien Barret : Jean-Loup Cottins
Julien Girault : Lucas Steiner
Priscilla Rossette : Arlette Guillaume
Patrick Benhammou : Daxiat
Juliette Jouniaux
Katia da Veiga
Séverine Couraud
Martine Dumont

Avec les voix de Patrick Azria et d'Ilana Azria

Illustration sonore : Antoine Diaz





.


FSLES FEMMES SAVANTES, de Molière
04 mai 2005

Mise en scène Wally Bajeux

Les personnages de Molière manifestent la trace expérimentale de la domination des individus, par un courant vital, source de tout potentiel affectif.

Des femmes éminemment aptes à se cultiver, à vouloir s'enrichir de milles nuances de plus en plus spiritualisées.

L'éternel féminin.

Molière réalise une critique sociale vigoureuse. L'intention comique reste prédominante, cachant un drame lourd et pesant.

L'intrigue de l'amour, l'amour de l'intelligence que l'auteur développe sur d'innombrables variations : l'hypocrisie, la jalousie, l'insolence, le désir, l'outrecuidance, il ne s'en prend pas à un vice individuel mais à un système social avec une modernité violente qui ne cesse de nous envahir au cours des siècles.

Wally Bajeux

Distribution
Chrysale : Sébastien Barret
Philaminte : Priscilla Rossette
Armande : Martine Dumont
Henriette : Emilie Pierson
Ariste : Juliette Jouniaux
Bélise : Patrick Azria
Clitandre : François Bérard
Trissotin : Julien Girault
Vadius/le notaire : Patrick Benhammou
Martine : Katia da Veiga

Costumes : Cédric W. Pernot pour Biche de Bere

Décors : Alder Bewgmah

Illustration sonore : Antoine Hamel

Lumières : Wally Bajeux

Maquillage, coiffure, transformation : Samina, Yon, Hakim et Marie-Laure pour l'Ecole Christian Chauveau.

Remerciements
Le Cours Morgan vous a fait découvrir en exclusivité les prototypes de Nelly Biche de Bere pour la saison prochaine.

Lemou Mbengue de l'Ecole Christian Chauveau

Jeunesse et Sports de la Ville de Paris
Equipe technique Salle Jean Dame
Théâtre Trévise, Sylvie Wolf
Lionel Gorion
Colette Louvois
Antoine Pinchot, Céline Decoox
Angélique Servin, Martine Bonboly
Fabrice Renard, Adrien
Bruno Cavenel, Olivier Lefevre
Aurélie Sartres
Casting magazine.

Quelques extraits vidéos de la pièce
Video QuickTime. Le chargement peut être plus ou moins long en fonction de votre débit. Voir a l'Accueil, rubrique Aide pour plus de renseignement.




Version bas débit (RTC, RNIS) - 4,2Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 5,7Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 3,2Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 4,6Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 1,8Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 4,5Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 3,3Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 8Mo

Réalisation A. Gonthier et W.B.




 

Les pas perdusLES PAS PERDUS, de Denise Bonal
11 janvier 2005

Mise en scène Wally Bajeux

« Voici la gare qui enflamme, plombe les coeurs, déplie les ailes, qui jamais ne se lasse.

Passent et repassent les hommes pressés, les femmes avec leurs enfants, les bandes braillardes, les errants, les familles électriques, les fantômes du monde entier, les anonymes couleur de fumée, les fous qui parlent seuls et une vieille femme abandonnée, oubliée, assise sur sa valise.

Lieu des au-revoir et des adieux, lieu aux histoires meurtries, aux décisions décousues, aux envols vainqueurs, lieu de toutes les souffrances, de toutes les interrogations et de tous les espoirs, lieu des larmes chaudes et des mains jointes, des serments hâtifs, lieu des derniers sourires, des paroles que l'on oubliera pas. »

Distribution
Saliha Abbassi
llana Azria
Sébastien Baret
François Bérard
Katia Da Veiga
Luc Delagnes
Martine Dumont
Julien Girault
Juliette Jouniaux
Émilie Pierson
Mathilde Rey

Costumes Cédric W. Pernot

Studio Antoine Hamel

Remerciements
Jeunesse et sports Ville de Paris
Équipe technique de la salle Jean Damme
Théâtre du Trévise, Sylvie Woolf
Alder
Lionel Jorion
Antoine Pinchot



Quelques extraits vidéos de la pièce
Video QuickTime. Le chargement peut être plus ou moins long en fonction de votre débit. Voir a l'Accueil, rubrique Aide pour plus de renseignement.




Version bas débit (RTC, RNIS) - 2,6Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 5,9Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 2,2Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 5,1Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 1,4Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 3,3Mo

Réalisation F. Renard et W.B.





 

CabaretCABARET D'AVANT GUERRE, de Karl Valentin
28 juin 2004

Mise en scène et adaptation Wally Bajeux

Distribution
Patrick Azria était Simon Fusberg
Julien Girault - Nathan Meyer
Cécile Payet - Spira Zylberstein
Illana Azria - Doris Jacob
Emilie Pierson - Stella Jacob

Costumes : Cédric W. Pernot pour Biche de Bère

Studio d'enregistrement vocal et bande son : Antoine

Remerciements : Biche de Bère / Cédric Pernaud,
Lionel Jorion,
Madame Sylvie Woolf,
Julian/Casting Mag,
Florence Bernardin, Jacques Moreau, Bruno Putzulu, Valérie Levy, Colette Louvois, Thierry Grès, Gilbert Etasse, Alain Trémolière, Geoffroy, Fabrice Renard, Elodie Lachaud, Aurélie Sartres.

Quelques extraits vidéos de la pièce
Video QuickTime. Le chargement peut être plus ou moins long en fonction de votre débit. Voir a l'Accueil, rubrique Aide pour plus de renseignement.




Version bas débit (RTC, RNIS) - 1,9Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 4,7Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 5Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 8,8Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 3,5Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 7,3Mo

Réalisation F. Renard et W.B.





 

Après la pluieAPRÈS LA PLUIE, de Sergi Belbel
« Bande dessinée théâtrale »
30 mars 2004

Mise en scène et adaptation Wally Bajeux

Distribution :
Julien Girault : le chef administratif
Céline Gambin : la directrice exécutive
llana Azria : la secrétaire blonde
Nathalie de Varennes : la secrétaire rousse
Pauline Moulin : la secrétaire brune
Cécile Lenormand : la secrétaire châtain
Guillaume Lemarchand : le programmeur
Pierre Dehergne : le coursier
Cécile Payet : la souris
Bezad : le chat

Costumes :
Cours Morgan.

Remerciements :
Jacques Moreau, Fabrice Renard, Aurélie Sartres, Bande son : Antoine Hamel.

Quelques extraits vidéos de la pièce
Video QuickTime. Le chargement peut être plus ou moins long en fonction de votre débit. Voir a l'Accueil, rubrique Aide pour plus de renseignement.




Version bas débit (RTC, RNIS) - 1,6Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 3,1Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 1,4Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 2,6Mo

Réalisation F. Renard et W.B.





 

LES ENFANTS DU PARADIS
Juin 2003

Mise en scène et adaptation Wally Bajeux

Costumes :
Cours Morgan.

Remerciements :
Jacques Moreau, Fabrice Renard, Aurélie Sartres.



Quelques extraits vidéos de la pièce
Video QuickTime. Le chargement peut être plus ou moins long en fonction de votre débit. Voir a l'Accueil, rubrique Aide pour plus de renseignement.




Version bas débit (RTC, RNIS) - 4,4Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 7,7Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 1,5Mo

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 2,8Mo


Version bas débit (RTC, RNIS) - 612Ko

Version haut débit (Câble/DSL/LAN) - 1,1Mo

Réalisation F. Renard et W.B.





 

LES GUERRIERS
de Philippe Minyana
2002

Mise en scène et adaptation Wally Bajeux

Costumes :
Cours Morgan.

Remerciements :
Jacques Moreau, Fabrice Renard, Aurélie Sartres.





 

INVENTAIRES
de Philippe Minyana
2001

Mise en scène et adaptation Wally Bajeux

Costumes :
Cours Morgan.

Remerciements :
Jacques Moreau, Fabrice Renard, Aurélie Sartres.




chaise